Les principes du budget participatif

Le cycle type d’un budget participatif

On repère traditionnellement six phases dans un budget participatif : une première de structuration, quatre de mise en œuvre et une dernière d’évaluation.

Nos 4 conseils pour réussir votre budget participatif

1. Articuler des espaces physiques et numériques

Le budget participatif est un des dispositifs avec lequel les espaces traditionnels de participation et le numérique se complètent le mieux. Lors de la phase de dépôt des projets, une collectivité peut mettre en œuvre des espaces physiques de collecte, tout en utilisant une plateforme numérique pour toucher d’autres publics. Il en est de même pour la phase de vote, qui peut aussi bien s’effectuer par papier que par voie numérique. Par ailleurs, si une plateforme peut vous permettre de collecter un grand nombre de contributions citoyennes, il demeure essentiel de prévoir des espaces de délibération en présentiel. Ce type d’espaces permettra de diminuer l’effet lobby que peut provoquer un budget participatif.

2. Diversifier les publics

Pour la réussite d’un budget participatif, il faut veiller à la couverture du territoire et de la population. L’inclusion et la diversité des profils des participants est un indicateur majeur de la qualité du dispositif. Les projets proposés refléteront les besoins de la population si ce critère est accompli.

3. Garantir la transparence

Le budget participatif nécessite de la transparence chez les décideurs. Dès le départ, les objectifs du dispositif doivent être communiqués. Il en est de même des règles de fonctionnement et des critères de sélection des projets. Sans la communication de ce cadrage, les citoyens n’auront pas la confiance nécessaire pour s’exprimer. Cette intégrité doit demeurer lors de la réalisation des projets. Les citoyens doivent pouvoir suivre ces réalisations pour s’assurer que leur participation a bien été concrétisée.

4. Anticiper la phase d’instruction

La phase d’instruction est délicate à gérer car c’est une période lors de laquelle les citoyens sont mis hors-jeu pendant quelque temps. Il faut donc éviter que cette phase ne soit trop opaque à leurs yeux. Pour cela, les critères de sélection des projets doivent être bien définis en amont. Plusieurs services de la collectivité seront à coordonner durant cette phase et cela nécessite donc une méthodologie commune de traitement des projets soumis. A l’issue de cette phase, un retour vers les citoyens pour leur justifier les raisons de l’inéligibilité de tel ou tel projet peut être utile. Ceci permettra de garantir l’intégrité du processus auprès des citoyens.

Exemples de budgets participatifs

Aujourd’hui, près de 200 collectivités (communes, départements, régions, intercommunalités) mettent en oeuvre un budget participatif. Parmi les expériences existantes, les pratiques diffèrent. Il n’est pas facile pour une collectivité qui souhaite se lancer de trouver des repères et de savoir par où commencer pour créer un budget participatif.

Trouvez des sources d’inspiration en consultant les plateformes des collectivités que nous accompagnons.

Articles sur le budget participatif

iD Citoyennes : protéger les abeilles grâce au budget participatif

,

En 2017, les Lanestériens ont choisi d’élire le projet “Des ruches sur les toits” au budget participatif. Bernard, retraité du domaine de la construction navale et habitant de Lanester depuis toujours, est le porteur de ce projet. De l’apiculture urbaine à Lanester En s’informant, Bernard a appris que “les ruches et les abeilles se plaisent […]

Quel avenir pour les budgets participatifs ? Entretien avec Gilles Pradeau.

, ,

Suite de notre échange avec Gilles Pradeau sur le développement des budgets participatifs en France (accès au premier article). Au programme de ce second article : décryptage de l’avenir des budgets participatifs et de leur diffusion à d’autres types d’organisations que les municipalités. Entretien réalisé au mois de septembre 2018. Une recherche d’équilibre territorial Lors […]

iD Citoyennes : une give box pour donner une seconde vie aux objets quotidiens

,

Rencontre avec Anthony, porteur d’un projet de l’édition 2017 du budget participatif de Talence Anthony est porteur d’un projet de give box dans le cadre de l’édition 2017 du budget participatif de la Ville de Talence. L’idée lui est venue lors de sa mission de service civique au CROUS de Bordeaux. Son rôle était de sensibiliser […]